La profession

Bibliothécaire


 

Les bibliothécaires travaillent à faire tomber les murs de l'ignorance et de l'exclusion en étant conservateurs du passé, diffuseurs du présent et gardiens du futur. À la fois spécialiste et gestionnaire de l’information, le bibliothécaire est un passeur de savoirs.

 

 

La profession du bibliothécaire a évolué, conséquence directe des mutations dans notre société et principalement des technologies, du marché du multimédia et de l’Internet. Le bibliothécaire est un agent de changement dans la société. Il remplit à la fois un rôle éducatif, culturel, civique et social en favorisant l’accès, l’échange et le partage d’information tout en luttant contre l’analphabétisme et les phénomènes d’exclusion.

 

 

Aujourd’hui, le bibliothécaire (désigné aussi comme professionnel, spécialiste ou gestionnaire de l’information) a pour principales fonctions de : créer, conserver, organiser, traiter, repérer, sélectionner, gérer, analyser, synthétiser et diffuser l'information quel que soit le support (livres, livrel, CD et DVD, videos, bases de données, travaux universitaires, Internet, réseaux sociaux, archives, etc.) et le lieu où il exerce.
 

 

FORMATION

Au Québec, pour exercer la profession de bibliothécaire, il faut détenir une Maîtrise en sciences de l’information (anciennement intitulée « bibliothéconomie ») d'une université accréditée par l'American Library Association. Cette dernière est offerte par deux universités au Québec : 

Au préalable, le bibliothécaire doit détenir un diplôme de premier cycle dans toute autre discipline (les disciplines communication, administration, informatique, sciences pures et appliquées sont de plus en plus appréciées).
 

Diplômés à l'étranger

La CBPQ n’est pas habileté à faire la reconnaissance d'équivalence de diplôme ni l'évaluation comparative des études effectuées hors du Québec et elle ne peut se substituer au Ministère de l'immigration de la Diversité et de l'Inclusion du Québec sur cette question.

L'évaluation comparative des études effectuées hors du Québec vous permettra d'obtenir un avis d'expert quant à votre niveau de scolarité par rapport aux exigences au Québec. Elle n'est pas un diplôme, mais elle situe les employeurs potentiels et elle sera exigée par ceux qui demandent une maîtrise en sciences de l'information ou une formation jugée équivalente.
 

SECTEURS D'ACTIVITÉS

  • Gouvernemental : Ministères, Hôpitaux, Assemblée Nationale, Bibliothèques Nationales
  • Municipal : Villes et Bibliothèques publiques
  • Scolaire : Écoles primaires et secondaires
  • Enseignement supérieur : Collèges et Universités
  • Privé : Entreprises et à titre de consultant
  • Spécialisé : Musées, Organismes et Associations
     

APPELLATIONS D'EMPLOI

Il existe une diversité d’appellations autres que bibliothécaire utilisées sur le marché du travail dont les plus fréquentes sont :

  • Analyste spécialiste/recherchiste
  • Catalogueur
  • Chargé de veille
  • Conseiller à la documentation
  • Gestionnaire de documents
  • Indexeur
  • Recherchiste
  • Responsable des technologies de l’information
  • Spécialiste en moyens et techniques d'enseignement
  • Spécialiste en ressources documentaires
     

NATURE DU TRAVAIL

La définition ainsi que la nature du travail proposées sont à titre indicatif et ne prétendent pas présenter l'ensemble exhaustif et de plus en plus complexe des fonctions qu'est appelé à remplir aujourd'hui le bibliothécaire professionnel. Le genre masculin est utilisé ici dans le but d’éviter d’alourdir le texte.

Selon le milieu d'activité certaines tâches décrites plus bas s'appliqueront plus particulièrement que d'autres. Le bibliothécaire peut aussi être amené à exercer son métier à titre de consultant en tant que travailleur autonome. Son mandat peut s’appliquer sur l’ensemble de ces tâches :

Gestion des ressources documentaires

  • développement - choix des collections, sélection et acquisition de documents (livres, matériel audiovisuel...), outils, guides, répertoires bibliographiques et autres documents d’informations;
  • conservation - restauration de documents, élagage, mise en place de règles de conservation;
  • organisation et traitement - analyse de contenu, indexation, classification, implantation de systèmes informatisés de traitement documentaire;
  • diffusion - référence, distribution de recherche ciblée par clientèle, interrogation de bases de données, de répertoires bibliographiques, rédaction de résumés analytiques, préparation de profils de distribution de l'information, revue de presse.

Gestion des documents administratifs

  • systèmes – de classement, de conservation, outils de repérage;
  • réalisation – études, analyses, rapports relatifs à des dossiers spécifiques.

Tâches administratives

  • planification stratégique;
  • planification fonctionnelle et opérationnelle;
  • gestion des ressources humaines, financières et matérielles.

Animation, formation et services de consultation

  • accueil, orientation et conseil aux diverses clientèles dans la recherche d’information ou de lectures;
  • assistance et conseil à la clientèle quant aux recherches bibliographiques, iconographiques;
  • cueillette et analyse des besoins de la clientèle;
  • planification, organisation et animation d’activités de formation à l’utilisation des services et ressources documentaires, à l’utilisation des systèmes ou logiciels;
  • animation - groupes de lecture, enfants, activités culturelles.

Technologies de l'information et des communications TIC

  • implantation de systèmes informatiques de gestion de la bibliothèque ou de centre d'information;
  • conception et mise à jour de site web et de bases de données;
  • développement et mise à jour de bibliothèques virtuelles et de service de référence virtuelle;
  • gestion des systèmes d’information

Gestion des connaissances

  • identification et cartographie des biens intellectuels de organisation; taxonomie des connaissances;
  • développement d’outils pour la transmission des connaissances;
  • mise en place de communautés existantes (référentiel technique, partage de pratiques entre sites, accès aux experts);
  • veille - collecte, analyse et diffusion d'informations indispensables à la prise de décision.
     

Pour aller plus loin:

Bibliothécaire passeur de savoirs 
Vous y trouverez 17 témoignages de bibliothécaires provenant d'horizons et d'expériences différents sur ce qu'est un bibliothécaire aujourd'hui.

Compétences fondamentales des bibliothécaires de l’ABRC au XXIe siècle
 

    CLASSIFICATION DES PROFESSIONS

    Les sites gouvernementaux qui recensent les professions identifient le champ de pratique du bibliothécaire plus particulièrement sous la rubrique : Arts, culture, sports et loisirs. Ce classement limite la portée du champ de pratique du bibliothécaire qui exerce ses fonctions aussi dans d’autres secteurs notamment des affaires, de la gestion, de l’administration publique, de la santé.

    Classification nationale des professions – CNP 5111 – Gouvernement du Canada La CNP est une bonne source de renseignements sur les professions au Canada. Il permet de bien comprendre les emplois sur le marché du travail canadien.

    Classification des emplois de la fonction publique et sa gestion – Gouvernement du Québec Le Conseil du trésor est actuellement en train d’apporter des modifications dans le dossier de la classification. 
     

    Statistiques

    Profil des membres de la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec

    Taux de placement des finissants de l'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information de l'Université de Montréal (EBSI)

    Statistiques sur les bibliothèques publiques (notamment sur le personnel), répertoriées sur le site de l'Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ)
     

    Offres d'emploi

    Offres d'emploi publiées sur le site de la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec

    Autres banques d'emploi en sciences de l'information
     

    Autres formations dans le domaine

    Université de Montréal
    McGill University
    Université de Moncton
    Université Laval
    Université du Québec
    à Trois-Rivières
    Université d’Ottawa
    Université de Sherbrooke Campus Longueuil
    Cégep
    François-Xavier-Garneau
    Cégep John-Abbott
    Cégep Lionel-Groulx
    Cégep de Maisonneuve
    Cégep de l'Outaouais
    Cégep de Trois-Rivières