Communiqué - Bibliothèques scolaires 2019

jeu, 11/21/2019

 

COMMUNIQUÉ | POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

La CBPQ RÉITÈRE L’IMPORTANCE D’AUGMENTER LE NOMBRE DE BIBLIOTHÉCAIRES SCOLAIRES DANS LA PROVINCE

Montréal, le 21 novembre 2019. – La Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ) a pris connaissance du reportage de Radio-Canada « Vos enfants ont-ils une bibliothèque dans leur école ? », publié hier par Jean-Philippe Robillard. Dans ce reportage, on mentionne notamment qu’il y a une centaine de bibliothécaires scolaires dans les commissions scolaires, et que le quart d’entre elles n’en ont pas.

En effet, en 2017, la Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation du Québec (FPPE) notait dans la mise à jour de son Enquête sur la situation des bibliothèques scolaires au Québec que 22 commissions scolaires n’avaient aucun bibliothécaire scolaire à l’emploi en 2016. Toujours selon cette enquête, parmi les commissions scolaires membres de la FPPE, on dénombrait alors 117 bibliothécaires. À ce nombre s’ajoutent les bibliothécaires des commissions scolaires non-membres de la FPPE et les bibliothécaires au sein des institutions privées. Bien que la situation des bibliothèques scolaires se soit nettement améliorée depuis l’introduction du Plan d’action sur la lecture à l’école, ce dernier visait plutôt un objectif de 200 bibliothécaires scolaires dans la province. Il y a donc encore énormément de chemin à faire.

Dès 2016, lors des consultations publiques sur le renouvellement de la politique culturelle du Québec, la CBPQ recommandait au gouvernement provincial que les mesures budgétaires prévues dans le Plan d’action sur la lecture à l’école soient revues à la hausse afin d’augmenter le nombre de bibliothécaires scolaires dans la province.

Rappelons que les bibliothécaires scolaires disposent de nombreuses compétences incontournables pour le milieu de l’éducation : leur grande connaissance et compréhension des programmes d’études se traduit en une collaboration efficace avec les enseignants et les conseillers pédagogiques dans l’élaboration de projets ; leur spécialisation en littérature jeunesse leur permet de développer les collections des bibliothèques scolaires de manière optimale ; leur expertise en recherche et en évaluation des sources d’information les transforme en formateurs aux compétences informationnelles ; leur amour de la lecture les amène à créer des activités innovantes pour développer le goût de la lecture chez nos jeunes, etc.

Le travail de plusieurs bibliothécaires scolaires a d’ailleurs été reconnu par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur lors des dernières éditions des Prix Étincelle. Les témoignages à propos des bibliothécaires lauréats sont clairs :  ce sont des professionnels qui permettent de  « valoriser la lecture auprès des jeunes de différentes façons », de « [soutenir] les enseignants qui désirent améliorer leur bibliothèque de classe pour que les jeunes aient accès à une littérature qui leur ressemble », de « créer une étincelle chez les élèves »1; ce sont « [de] véritables super-héros de la lecture, ils représentent des modèles de lecteurs et de bibliothécaires hors du commun pour les enfants et les parents de leur communauté », « une véritable fée de la lecture ».2;

En cette semaine des professionnelles et professionnels de l’éducation, la CBPQ espère que les efforts en embauche de bibliothécaires scolaires entamés grâce au Plan d’action sur la lecture à l’école seront bonifiés dans les prochaines années, afin que les établissements scolaires soient plus à même d’offrir les meilleurs services possibles à leurs élèves et de créer un environnement qui favorise les apprentissages et les découvertes littéraires. Il est nécessaire de reconduire les différentes mesures budgétaires liées à l’embauche de bibliothécaires scolaires et de faire valoir les nombreuses compétences de ces professionnels dans nos établissements scolaires.

La CBPQ est un organisme professionnel fondé en 1969, comptant près de 500 membres. Sa mission principale est de protéger le public et d’assurer le rayonnement de la profession de bibliothécaire.

 

– 30 –

 

Source : CBPQ    

 

____________________________

1Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Prix Étincelle : Lauréats et lauréates 2018-2019 [en ligne], http://www.education.gouv.qc.ca/references/concours-prix-et-distinctions/prix-en-lecture/prix-etincelle/laureats-et-laureates/ (consulté le 20 novembre 2019).
2Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Prix Étincelle : Lauréats et lauréates 2017-2018 [en ligne], http://www.education.gouv.qc.ca/references/concours-prix-et-distinctions/prix-en-lecture/prix-etincelle/laureats-et-laureates-de-lannee-precedente/ (consulté le 20 novembre 2019).