Politique éditoriale

 

Politique éditoriale


Les textes soumis doivent être accompagés d'une page préliminaire puis expédiés dans un format Word au comité de rédaction de la revue.

PAGE PRÉLIMINAIRE

TITRE :

SOUS-TITRE : (facultatif)

AUTEUR(S) :

  • Prénom Nom

  • Coordonnées (adresse, numéros de téléphone, courriel),

  • Titre ou statut professionnel

  • Lieu de travail

DATE : (jj mois aaaa)

RÉSUMÉ : Résumé signalétique de 50 à 150 mots (à fournir sur la page préliminaire)
 

NOTES BIBLIOGRAPHIQUES : Notes bibliographiques de 75 mots

PHOTO : L'auteur est invité à fournir sa photo au format haute résolution (300 dpi)  de grandeur 2" X 3 " ( 5 cm X 7,5 cm) sur fond clair. (La rédaction se réserve  le droit de ne pas la publier si la qualité ne répond pas aux attentes)
 

PAGES SUBSÉQUENTES (TEXTE SOUMIS)


TEXTE : Seul le format de fichiers Word est accepté. Les auteurs doivent épurer leur fichier de toute mise en forme (tabulations, gras, mots en lettres majuscules, etc.) et s'assurer que les titres, sous-titres et paragraphes sont alignés à la marge de gauche. Seuls les mots, expressions ou exergue à mettre en évidence sont à souligner. Les titres et sous-titres doivent être hiérarchisés par la numérotation (2, 2.1, 2.1.1,... ou 1, 1a, 1b, 2, 2a,...).

NOTES ET RÉFÉRENCES : Les notes explicatives et les références bibliographiques sont placées à la fin du texte (aucune note de bas de page). Les notes explicatives, numérotées en chiffres arabes, sont présentées en ordre numérique d’apparition; elles précèdent les références bibliographiques qui sont classées en ordre alphabétique du nom des auteurs. On doit s’assurer que les références bibliographiques sont complètes et exactes. Il convient de suivre le protocole de présentation illustré par les exemples suivants :

  • Article de périodique : Courrier, Y. 1976. « Analyse et langage documentaires », Documentaliste, vol. 13, n° 6 (sept.-déc.), pp. 178-186.
  • Monographie: Wong, Ken et Steve Watt. 1990. Managing Information Security: A Non-Technical Management Guide. Oxford : Elsevier Advances Technology, 218 p.
     
  • Communication: Da Costa, Peter. 1995. “Inter Press Service (IPS) and simple, cost-effective solutions to age-old communication problems”, in AFRISTECH’ 95, la biennale de la science et de la technologie, 11 au 15 décembre, Dakar.
     
  • Article de journal: Brousseau, François. 1996. « Jeux d’ombres au Kremlin », Le Devoir, 21 juin, cahier A, p. 1.
     
  • Source Internet: Sun Microsystems. 1996. Frequently Asked Questions about JAVA. Mountain View (California) : Sun Microsystems [http://www.cbpq.qc.ca/cgi-bin/jsg.pl?http://java.sun.com/java.sun.com/ faq2.html]

Dans le corps du texte, les références bibliographiques sont identifiées par le nom des auteurs et la date de publication, entre parenthèses. Plusieurs références sont présentées en ordre chronologique croissant et sont séparées d’un point virgule. Ex.: (King et Brown, 1990 ; Roy et al., 1995).

CITATION ET PONCTUATION : Les extraits cités sont écrits en italique et circonscrits des guillemets appropriés : français (« ») ou anglais (“ ”). Un extrait en français est toujours précédé et suivi d’une espace. Les mots supprimés d’une citation sont remplacés par des points de suspension entre crochets : [...].

Toute citation doit être accompagnée de sa référence bibliographique et du numéro de page (ex.: Lancaster, 1993, p. 34). Une citation de plus de trois lignes est placée en retrait dans un paragraphe séparé. Une espace précède toujours les deux points et les points virgules, sauf dans les textes en anglais, où ces signes ne sont pas précédés d’une espace, et une seule succède aux points de fin de phrase.

TABLEAUX, ILLUSTRATIONS ET PHOTOS : Les tableaux, graphiques, figures et autres illustrations doivent être numérotés, accompagnés chacun d’un titre et regroupés à la fin du texte. Il convient de spécifier les sources pour toute information reproduite. Le cas échéant, il appartient aux auteurs d’obtenir une permission de reproduction du titulaire des droits.

De plus, les auteurs doivent fournir les fichiers originaux, c'est-à-dire les fichiers Excel pour les graphiques et les images dans leur format original (jpeg, gif ou autres). Afin d’assurer un standard de qualité, il est recommandé que l’image ait une résolution minimale de 300dpi ou que la taille du fichier soit d’au moins 2 Mo.

Politique éditoriale : version imprimable

Note de rédaction


Argus, la revue québécoise des professionnels de l’information, est un espace d’échanges et de questionnements. La revue s’intéresse aux modèles possibles de la bibliothèque et aux mutations de la société de l’information vers une société de connexions et de relations, à la cohabitation de la culture de l’Imprimé et de la culture numérique et à l’impact des différents domaines de la connaissance sur l’univers documentaire. Ces questionnements s’inscrivent dans une version renouvelée d’Argus à partir du numéro 40 (1) qui propose un contenu actuel et de qualité, élargissant et facilitant l’accès à l’information pour les professionnels, sur papier et en ligne.

Argus publie des textes traitant de la formation, du rôle et du statut des bibliothécaires et autres professionnels de l’information dans la société, des bibliothèques et de l’environnement socio-politique, du web et des nouvelles technologies, des nouveaux besoins des publics sur les territoires physiques et numériques, des services et des ressources documentaires comme de la participation des usagers à ces derniers, des nouvelles orientations de la recherche et du développement en bibliothéconomie et en sciences de l’information, ainsi que de l’apport des autres disciplines, de l’architecture et de l’aménagement des espaces dans une perspective durable.

Le Comité de rédaction peut solliciter ou recevoir des textes originaux, en français ou en anglais, lesquels peuvent prendre plusieurs formes : article de fond, état de la question, texte court rendant compte d’un événement récent ou exprimant une opinion, article décrivant une expérience ou une réalisation, chronique sur la documentation professionnelle, la recherche, la gestion des services documentaires, le web et les nouvelles technologies, etc., résultats de recherche, lettre à l’éditeur commentant une question d’actualité ou un article récemment paru dans la revue, réflexion, entrevue, image ou contenu graphique, compte rendu d’ouvrages.

Approbation, correction et suivi


La lecture d’un texte est effectuée par le rédacteur en chef et le comité. Après évaluation avec le comité, le rédacteur en chef peut accepter la publication du texte, proposer des modifications, ou le rejeter. La revue effectue des corrections d'ordre linguistique. Les auteurs reçoivent la version revue par le correcteur linguistique et leur approbation est alors finale. Chaque auteur reçoit un exemplaire du numéro auquel il contribue.

Droits d'auteurs


Toute soumission d’un texte original pour publication dans la revue ARGUS implique le transfert des droits d’auteur à la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec. Les auteurs désireux de faire publier leur texte ailleurs, traduit dans une autre langue, doivent obtenir préalablement l’autorisation de la Corporation qui exigera une mention indiquant la source de l’article et précisant que ce dernier est reproduit avec l’autorisation de la CBPQ.

Par contre, la CBPQ accepte que les auteurs verse la version électronique de leur article (après sa publication dans Argus) dans le dépôt numérique de leur institution, sous réserve de mentionner clairement la source (soit Argus, volume x, numéro x, mois année, Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec). L’auteur devra compléter et signer ce formulaire et le retourner à info@cbpq.qc.ca.

Contact


Pour joindre le comité de rédaction. Pour obtenir plus d'information sur l'abonnement annuel à la revue ARGUS, consultez la page Abonnement.