Mot de présentation, Volume 37, numéro 2

Sommaire volume 37, numéro 2

Volume 37, numéro 2

[ Mot de présentation ]

par Jean-François Barbe
barbejf@videotron.ca
Rédacteur en chef

Vive la créativité!

Les bibliothécaires font de belles et bonnes choses. Après la récente implantation à la Ville de Montréal d'un catalogue qui rejoint nos utilisateurs formés à l'esprit de Google comme l'a si bien montré Luc Jodoin dans nos précédents numéros, voilà que l'Université Laval dégoupille une vraie grenade dans le paysage bibliothéconomique québécois avec le lancement d'Ariane 2.0. Vous aimez les vedettes-matières et les fichiers d'autorité? Vous serez servis avec Ariane 2 qui exploite toute la richesse des métadonnées des 1,7 M de notices bibliographiques du catalogue de cette bibliothèque, résolument à l'ère du 2.0. Nous applaudissons à ce méga-événement dont traitent Guy Teasdale et Pierre Chicoine dans ce numéro d'Argus.

Parlant de 2.0, à quoi diable peuvent bien servir les fameux Wikis? Lino Temblay et Dominique Papin nous en donnent toute une idée dans un texte que vous garderez sûrement à portée de main.

Et si l'information c'est le pouvoir, pourquoi n'en ferions-nous pas bénéficier les moins bien lotis de la planète?, demandent Tania Le Cavalier et Tristan Müller de la Fondation pour une bibliothèque globale. Nous pouvons, chacun d'entre nous, faire une différence, et vous verrez comment en lisant leurs textes.

Hélène Lauzon et Linda Binette traitent d'une fonction émergente dans notre milieu hospitalier, « l'informationniste », qui s'inspire des meilleures pratiques à l'étranger. Cette vitalité créatrice de notre milieu professionnel s'exprime de toutes sortes de façons, sur le Web par exemple, via ces expositions sur le Net de collections numérisées dont rend régulièrement compte notre collaborateur Denis Thibault. Notre prochain numéro - déjà en préparation! - nous en fera découvrir d'autres facettes. Être les « accoucheurs » et les témoins privilégiés de l'expression écrite de cette créativité constitue pour nous, du comité de rédaction d'Argus, un immense privilège.