Nomination du jury pour le concours d’architecture de la bibliothèque Gabrielle- Roy

mar, 04/11/2017

 

Montréal, le 11 avril 2017

 

Madame Julie Lemieux

Vice-Présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l'aménagement du territoire

Ville de Québec
295, boulevard Charest Est
Québec (Québec)
G1K 3G8

Objet: Nomination du jury pour le concours d’architecture de la bibliothèque Gabrielle-Roy

 

Madame la Vice-Présidente,

La Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ) a pris connaissance de l’annonce du lancement et de la composition du jury pour le concours d’architecture pour le réaménagement et l’agrandissement de la bibliothèque Gabrielle-Roy. La CBPQ est un organisme professionnel fondé en 1969, comptant près de 500 membres. Sa mission principale est de protéger le public et d’assurer le rayonnement de la profession de bibliothécaire.

Bien que nous soyons ravis de cet investissement majeur de 40 millions de dollars pour l’agrandissement et le réaménagement de la bibliothèque Gabrielle-Roy, la CBPQ regrette qu’aucun des membres du jury n’exerce la profession de bibliothécaire. À titre de comparaison : le jury présentement chargé du concours pour la réhabilitation de la bibliothèque Saint-Sulpice à Montréal compte un membre bibliothécaire, Monsieur Éric Therrien, œuvrant au sein de l’Institut Canadien de Québec.

Il nous apparaît crucial d’impliquer les bibliothécaires diplômés en sciences de l’information dans toutes les étapes du processus de réaménagement et d’agrandissement de la bibliothèque. Leur expertise ne peut qu’être garante du succès de ce projet d’envergure.

Grâce à leur formation universitaire spécialisée, les bibliothécaires comprennent mieux que quiconque les besoins de leurs usagers et du personnel. De plus, les bibliothécaires connaissent les contraintes liées à l’organisation de l’espace d’une bibliothèque et les normes reliées à l’aménagement de bibliothèques publiques innovatrices et accueillantes pour toute la communauté. Il est important que les bibliothécaires soient représentés sur ce jury, ne serait-ce que pour pouvoir valider que les différents éléments architecturaux proposés ne viendront pas compromettre l’efficacité du travail de l’équipe de la bibliothèque.

La reconnaissance des compétences des bibliothécaires constitue, selon nous, une part importante du renouveau des bibliothèques publiques.

Nous espérons que vous prendrez en considération nos remarques dans la composition finale du jury.

Merci d’agréer,  Madame Lemieux, l’expression de mes sentiments distingués.

 

Le président,

Guy GOSSELIN