CORPOCLIC est l'infolettre de la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec. En consultant CORPOCLIC, vous êtes assurés de demeurer au courant de toutes les activités et toutes les interventions de la CBPQ !
corpoclic_logo

Avril 2013

Éditorial

president(e)

Par Josée Saint-Marseille, Présidente

Lettres de réaction et positionnement

Le 4 décembre dernier, la CBPQ a envoyé une lettre à la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, madame Marie Malavoy, afin de réagir à une modification au libellé de la norme d’allocation touchant le plan d’embauche des bibliothécaires en milieu scolaire. Nous avons rappelé à la ministre la nature du travail de ces bibliothécaires et en quoi ils étaient des acteurs clés, entre autres pour enrichir l’enseignement et développer le goût de la lecture chez les élèves. La CBPQ a demandé à la ministre de poursuivre le plan d’embauche des bibliothécaires tel que conçu à l’origine.

Le 11 décembre dernier, la CBPQ réagissait à la fermeture de la bibliothèque de l’Institut Maurice-Lamontagne, la seule bibliothèque de Pêches et Océans offrant des services en français. Dans une lettre envoyée au ministre de Pêches et Océans, Keith Ashfield, la CBPQ exprimait son inquiétude et sa déception face à l’élimination des collections et des services de recherche et d’organisation du savoir fournis par le personnel spécialisé de cette bibliothèque. La CBPQ a déploré que les clients de l’Institut seront privés d’un milieu qui agit aussi comme un centre de connaissance et d’échange, et que cette fermeture nuira à la recherche scientifique dans la région en éliminant l’accès direct aux collections et au personnel. La CBPQ a demandé au ministre de revenir sur sa décision en maintenant cette bibliothèque ouverte. À noter que notre lettre a retenu l’attention de journalistes de Radio-Canada. Conséquemment, notre vice-présidente, Guylaine Beaudry a donné deux entrevues radiophoniques (Radio-Canada, Matane, le 13 décembre 2012 et Radio-Canada, Gaspésie-Les Iles, le 17 décembre 2012).

Suite à sa participation le 2 février 2013 aux Forums citoyens sur l’avenir de l’enseignement supérieur au Québec, la CBPQ prenait position dans le cadre du Sommet sur l’enseignement supérieur en adressant une lettre au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne. La CBPQ a ainsi partagé quelques idées sur les enjeux relatifs à l’enseignement supérieur et rappelé le rôle essentiel que remplissent les bibliothèques universitaires et leurs bibliothécaires professionnels au soutien à la recherche et à l’enseignement. Entre autres idées évoquées par la CBPQ, celle d’adopter une charte nationale de l’Université québécoise sous forme d’une déclaration des valeurs constitutives de l’Université, telle que celle de l’Université de Genève. La CBPQ formulait le souhait que le Sommet soit le point de départ d’une démarche permettant de mieux faire comprendre le rôle des universités, de leurs bibliothèques et des bibliothécaires évoluant au sein de celles-ci.

Le 26 mars dernier, la CBPQ diffusait un communiqué en réaction au nouveau code de valeurs et d’éthique de Bibliothèque et Archives Canada. Selon la CBPQ, certains articles du code enfreignent le principe de libre expression des bibliothécaires et professionnels de l’information de cet institution. La CBPQ a demandé que des corrections au code soient apportées.