Lettre adressée à Helen Kyne, directrice générale de la Bibliothèque des jeunes de Montréal

mar, 03/29/2016

Le conseil d’administration de la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ) a pris connaissance de l’affichage du poste de bibliothécaire de succursale à la Bibliothèque des jeunes de Montréal. Ce poste propose une charge de travail à temps plein avec un taux horaire de 13$ de l’heure.


Nous comprenons que la Bibliothèque des jeunes de Montréal est un organisme communautaire qui a très peu de sources de financement. De plus, nous reconnaissons que le fait de vouloir engager un bibliothécaire prouve un certain égard envers le principe de respect des compétences des bibliothécaires diplômés.


Toutefois, puisque les exigences de l’emploi affiché reflètent les tâches et les qualifications normalement exigées pour des postes de bibliothécaires qui détiennent une formation universitaire de deuxième cycle en bibliothéconomie et sciences de l’information, nous souhaitons vous exprimer notre vif désaccord au sujet du salaire proposé qui est largement en deçà de la norme québécoise et canadienne.


Votre organisation fait sans aucun doute énormément de concessions financières pour offrir ce que vous annoncez comme une « compensation financière ». Cela dit, nous croyons que ce dédommagement ne devrait pas être présenté comme un salaire. Nous vous recommandons fortement d’afficher ce poste soit comme un stage, un emploi bénévole ou à temps partiel mieux rémunéré.

Nous espérons que vous modifierez le salaire ou le titre de ce poste et celui des prochains affichages en fonction de nos recommandations et demeurons à votre disposition si vous souhaitez échanger à ce sujet.


Nous vous prions d’agréer, Madame la Directrice, nos salutations distinguées.


Le conseil d’administration

Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec



À propos de la CBPQ

La Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec fondée en 1969 pour représenter la profession de bibliothécaire regroupe plus de 600 membres exerçant dans divers milieux de pratiques. Tous ses membres sont des professionnels détenant une maîtrise en sciences de l’information. La CBPQ prend part aux débats de l’heure et plus particulièrement les dossiers touchant la pratique des bibliothécaires et le rayonnement de la profession. Les membres de la CBPQ possèdent d’ailleurs un titre réservé, celui de bibliothécaire professionnel.