Communiqué - Les professions de la culture et des communications au Québec en 2016

lun, 01/14/2019

 

COMMUNIQUÉ | POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

La CBPQ S’INQUIÈTE DE LA BAISSE DES EFFECTIFS DE BIBLIOTHÉCAIRES AU QUÉBEC

 

Montréal, le 14 janvier 2019. – La Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ) a accueilli avec inquiétude les dernières statistiques relatives au nombre de bibliothécaires dans la province.

En décembre 2018, l’Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ) a publié le numéro 63 d’Optique Culture : « Les professions de la culture et des communications au Québec en 2016 ». Ce bulletin statistique compare notamment les effectifs des professions culturelles en 2006 et en 2016 au Québec. Une comparaison est également réalisée avec les données canadiennes.

Données préoccupantes :

  • Le nombre de bibliothécaires a diminué de 22,4 % entre 2006 et 2016, alors que l’effectif de l’ensemble des professions culturelles augmentait de 23 % dans la même période de référence.
  • En 2016, le Québec comptait 18 bibliothécaires par 100 000 habitants, alors que le Canada en comptait 25.
  • La catégorie des directeurs de bibliothèques, d’archives, de musées et de galeries d’art a pour sa part vu ses effectifs augmenter de 21,4 % entre 2006 et 2016. Il est toutefois difficile de connaître la proportion de bibliothécaires qui se retrouvent dans cette catégorie.

Cette tendance à la baisse du nombre de bibliothécaires est d’autant plus préoccupante après comparaison avec les données antérieures. En effet, après consultation du numéro 4 de Statistiques en bref, publié en 2004 par l’OCCQ, on remarque que le nombre de bibliothécaires en 2016 est également en-deçà du nombre de bibliothécaires en 2001. En 2016, le Québec comptait 1520 bibliothécaires, alors qu’il y en avait 1880 en 2001.

Nous croyons fermement que les bibliothécaires sont de plus en plus pertinents en 2019. Rappelons que les bibliothécaires sont des ressources indispensables dans les communautés, et ce, dans plusieurs domaines : aide à la recherche d’emploi, insertion sociale, alphabétisation, accueil des nouveaux arrivants, promotion de la culture, recherche d’information, identification de fausses nouvelles, éveil à la lecture, etc.

La CBPQ espère donc que la tendance sera renversée dans les années à venir et que le nombre de bibliothécaires au Québec augmentera, notamment afin de rattraper la moyenne canadienne de 25 bibliothécaires par 100 000 habitants.

À propos de la CBPQ

La CBPQ est un organisme professionnel fondé en 1969, comptant plus de 450 membres. Sa mission principale est de protéger le public et d’assurer le rayonnement de la profession de bibliothécaire.

 

– 30 –

Source : Guy Gosselin, président

 

Téléchargez le communiqué en version PDF