Communiqué - La CBPQ et la SLA déplorent la fin des activités à la bibliothèque du ministère de la Culture et des Communications

ven, 02/12/2021

COMMUNIQUÉ | POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

LA CBPQ ET LA SLA DÉPLORENT LA FIN DES ACTIVITÉS À LA BIBLIOTHÈQUE DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DES COMMUNICATIONS

Montréal, le 12 février 2021 – La Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ) et la Special Libraries Association (SLA) ont récemment été informées de la décision du ministère de la Culture et des Communications (MCC) de mettre fin aux activités de la bibliothèque ministérielle située dans l'édifice Guy-Frégault. Sauf erreur de notre part, aucun communiqué du MCC n’a été publié pour rendre compte de cette situation et ainsi permettre au public d’en saisir la justification.

Nous souhaitons communiquer notre inquiétude quant à l’impact vraisemblable que cette décision aura sur les usagers actuels et futurs de la bibliothèque. En l’absence des professionnels de l’information jusqu’alors employés par le ministère, celui-ci se prive de l’expertise nécessaire pour fournir des services indispensables tels que le maintien et la mise à jour de ses collections, la médiation des documents et l'accompagnement des usagers de la bibliothèque, notamment les membres du personnel, les chercheurs, les enseignants et les étudiants.

Considérant que le Québec s’est doté d’une nouvelle politique culturelle en 2018, nous croyons que la bibliothèque du MCC et ses spécialistes pourraient être mis à contribution pour atteindre certains des objectifs ciblés. Notons par exemple la mesure 14, qui prévoit augmenter le soutien gouvernemental à la diffusion culturelle au Québec. Les professionnels de la bibliothèque ministérielle pourraient être des atouts dans la réalisation de ce mandat, par exemple en effectuant une veille informationnelle sur les nouvelles tendances en culture, sur les moyens de diffusion, etc. Les bibliothécaires pourraient également accompagner le ministère dans le développement d’outils destinés à aider les organismes culturels à diffuser leurs contenus, à faire leur promotion et à rejoindre la population, notamment via les nouvelles technologies.

La CBPQ et SLA rappellent qu’aucun outil, informatique ou autre, ne peut remplacer les bibliothécaires : leurs compétences et leur dévouement à la transmission des savoirs sont essentiels au bon fonctionnement des institutions et de la société en général. Dans l’espoir que les activités de la bibliothèque ministérielle puissent reprendre, la CBPQ et SLA invitent le MCC à réévaluer cette décision et à réembaucher des bibliothécaires pour assurer le maintien des services professionnels. Nous demeurons disponibles pour une rencontre afin d’en discuter davantage.

Vous pouvez lire le communiqué publié par SLA ici (en anglais) : https://www.sla.org/about-sla/media-room/press-releases/sla-appeals-closure-of-government-library-in-canada/

Information: 

Pour plus d’information, veuillez contacter : 

Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ)
514.845.3327
info@cbpq.qc.ca

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook et Linkedin.

La Special Libraries Association est une organisation internationale dont la section canadienne se nomme SLA Canada. Pour en savoir plus : https://www.sla.org/