CBPQ - Lettre Yannick Karen Rouleau

jeu, 05/11/2017

 

Montréal, le 11 mai 2017


Madame Yannick Karen Rouleau,

Conseillère en dotation Ville de Montréal


Objet: Affichage du poste de Chef de section – Bibliothèques, Arrondissement de Pierrefonds-Roxboro


Madame Rouleau,

La Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ) a pris connaissance de l’affichage pour le poste de Chef de section – Bibliothèques pour l’arrondissement Pierrefonds-Roxboro.

Ce poste propose une position de cadre en bibliothèque et requiertun baccalauréat en gestion ou dans un domaine pertinent ; la maîtrise en bibliothéconomie ou sciences de l’information (MSI) est considérée un atout.

Ce poste a été affiché sur le site web de la CBPQ le 16 mars dernier, avec des exigences différentes. En effet, en mars, les exigences au niveau de la scolarité étaient plutôt la maîtrise en bibliothéconomie ou sciences de l’information. Nous en déduisons qu’il s’agit d’un deuxième affichage pour le poste et que le diplôme exigé a été modifié afin de pouvoir attirer de nouveaux candidats pour diriger les activités de la bibliothèque.

Nous désapprouvons que la MSI ne soit plus considérée comme l’une des exigences premières du poste. Nous considérons que pour occuper un poste de direction en bibliothèque, il est impératif de posséder une formation universitaire de deuxième cycle en bibliothéconomie ou sciences de l’information, tel que recommandé par l’American Library Association.

Les défis et les responsabilités de l’emploi affiché reflètent sans équivoque les tâches et les qualifications normalement exigées pour des postes de bibliothécaires qui détiennent une formation universitaire de deuxième cycle en bibliothéconomie ou sciences de l’information.

Les bibliothécaires diplômés sont familiers avec le concept de troisième lieu, qui guidera l’implantation de cette nouvelle bibliothèque. Leur formation et leur expérience leur permet de comprendre les besoins des usagers et de proposer de nouvelles activités qui rejoindront toute la communauté de Pierrefonds-Roxboro.

Afin d’assurer le respect des meilleures pratiques et des normes en vigueur dans le domaine, la personne qui dirige la bibliothèque doit détenir la formation adéquate, et ce, au même titre que tous les services et infrastructures offerts à vos concitoyens. C’est une question d’égard envers le principe de respect des compétences des diverses professions. De fait, nous appréhendons les conséquences que pourrait avoir le retrait de l’exigence du diplôme de deuxième cycle en bibliothéconomie ou sciences de l’information lors d’embauches subséquentes au sein de l’administration des bibliothèques du réseau municipal.

Nous savons que les administrateurs de la Ville de Montréal agissent de bonne foi et ont à coeur le droit des citoyens de bénéficier d’un chef de section d’expérience à un poste qui a un impact aussi significatif sur le développement et le maintien d’une offre de services de qualité dans leur bibliothèque. C’est pourquoi nous vous recommandons de prendre en considération les pratiques d’usage au Québec et ailleurs en ce qui a trait aux compétences, à la scolarité et aux expériences d’un chef de section de bibliothèque.

Nous espérons que vous modifierez les qualifications requises de cet affichage et des suivants en fonction de nos recommandations et demeurons à votre disposition si vous souhaitez échanger à ce sujet.

Merci d’agréer, Madame Rouleau, l’expression de mes sentiments distingués.

 

Le président,

Guy Gosselin, bibliothécaire professionnel