CBPQ - Lettre au maire des Bois de Filion

lun, 03/26/2018

 

Montréal, le 26 mars 2018

Monsieur Gilles Blanchette, Maire
Ville de Bois-des-Filion
375, boulevard Adolphe-Chapleau
Bois-des-Filion, (Québec) J6Z 1H1

OBJET : Votre future bibliothèque

Monsieur le maire,

La Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ) représente plusieurs centaines de bibliothécaires. Ces bibliothécaires sont des professionnels expérimentés détenant un diplôme universitaire de deuxième cycle mais aussi des citoyens passionnés qui facilitent le développement des individus et des communautés par l’acquisition et la création de nouvelles connaissances.

Nous avons collectivement très à coeur la performance de nos bibliothèques et sommes préoccupés du retard important de nos bibliothèques scolaires et publiques au Québec par rapport à d’autres provinces canadiennes ou même à d’autres pays. Nous pensons que ce sous-développement contribue à maintenir le faible taux de littératie des Québécois. Nous sommes convaincus que les bibliothèques sont les lieux tout indiqués pour développer chez nos concitoyens les capacités nécessaires pour s’épanouir et faire face au monde de plus en plus exigeant et complexe qui est le nôtre.

Comme vous, nous pensons qu’une bonne bibliothèque est un atout pour le développement d’une communauté et qu’une bibliothèque continue à avoir sa place dans nos sociétés numérisées.

C’est pourquoi nous nous réjouissons que vous puissiez bientôt inaugurer une nouvelle bibliothèque pour votre ville. Ce projet d’importance, pour lequel la municipalité a consacré beaucoup d’efforts et de ressources ces dernières années, a le potentiel d’être un formidable levier pour la population filionoise et peut certainement contribuer à son rayonnement et son développement économique.

Votre nouvelle bibliothèque se veut bien de son temps. David D. Lankes, un bibliothécaire américain connu mondialement, a dit il y a déjà quelques années : « une mauvaise bibliothèque développe des collections, une bonne bibliothèque développe des services et une très bonne bibliothèque développe une communauté». C’est ce que nous nous permettons de souhaiter pour votre bibliothèque : qu’elle puisse avoir un impact démontré sur des cibles aussi différentes que l’engagement citoyen, la littératie numérique, le développement économique, l’éducation tout au long de la vie, l’apprentissage de la lecture, l’acquisition de compétences pour trouver un emploi, etc.

Nous nous adressons à vous aujourd’hui parce que nous avons pris connaissance de votre annonce sur le site de Québec Municipal pour recruter le responsable de votre future bibliothèque. Cette annonce ne précise pas que des compétences en bibliothéconomie sont requises ni qu’un diplôme de second cycle est requis, ce qui semble un impératif pour s’occuper d’une bibliothèque qui dessert près de 10 000 habitants et pour être véritablement capable de « développer une communauté ». Un bibliothécaire pour 10 000 habitants est d'ailleurs une norme internationale.

Cela nous surprend d’autant plus qu’il y a tout juste un an, vous avez fait appel à nos services pour le même poste en demandant un bibliothécaire professionnel. Dans le cas de votre municipalité, si proche de Montréal, il vous serait certainement facile de recruter un bibliothécaire, dynamique et bien formé, qui vous permettrait de tirer le meilleur de l'investissement que vous venez de faire. C’est pourquoi nous peinons à comprendre le pourquoi de ce revirement.

Nous comprenons que vous souhaitez maintenant recruter un diplômé de 1er cycle en animation plutôt qu'un diplômé en sciences de l’information. Pourtant, les bibliothécaires organisent et coordonnent des activités culturelles, tout en détenant une connaissance fine de la gestion des opérations et du développement des bibliothèques. Avec cette nouvelle orientation, vous vous priverez de cette riche expertise et nous croyons qu’il vous sera difficile d'offrir tous les services de bibliothèque attendus par les citoyens de Bois-des-Filion, ce que nous regrettons vivement.

Monsieur Blanchette, permettez-moi de vous inviter à attendre davantage de votre future bibliothèque.

Un bibliothécaire diplômé peut faire toute la différence entre une bibliothèque capable d’évoluer au fil du temps, utile et vibrante de vie et un équipement sous-utilisé.

Soyez sûr, Monsieur le Maire, que vous pouvez compter en tout temps sur notre organisation ainsi que sur nos autres partenaires du milieu des bibliothèques publiques pour vous aider à faire de votre nouvelle bibliothèque un équipement qui remplit vraiment toutes ses promesses.

Avec espoir, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes meilleurs sentiments.

Le président,

Guy Gosselin, bibliothécaire professionnel